En cas de conflit, l’employeur ou l’apprenti avaient déjà la possibilité de saisir le médiateur pour résoudre leurs différends au sujet de l’exécution ou de la rupture du contrat d’apprentissage. La loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel complète cette mission et rend désormais obligatoire l’entretien avec le médiateur en cas de démission de l’apprenti. Elle encadre les modalités de cette démission avec le représentant légal du jeune et précise les modalités liées à l’exclusion du jeune du CFA.

En Auvergne-Rhône-Alpes, un médiateur est joignable dans chaque CMA. Réputé neutre et formé à la prévention et à la gestion des conflits, le médiateur a une parfaite connaissance du cadre d’intervention de l’apprentissage et des problématiques de relations humaines et professionnelles. Son objectif est de rapprocher les parties, de les aider à tout moment à trouver un accord mutuel prenant en compte leurs demandes, intérêts et droits, ou d’informer l’apprenti qui démissionne des conséquences de cette décision.  

Votre contact :

Aurélie LIVROZET
04 70 46 20 20 - aurelie.livrozet@cma-allier.fr